Motorized skis, by Santos-Dumont, presented by Mme Porges, France ski champion (1929)

source : "L'Illustration" #4490 (March 23, 1929)

Mme Porges à ski

Mme Porges, championne de France de ski, équipée avec le moteur portatif de Santos-Dumont

Ski à moteur de Santos Dumont

LES SKIS À MOTEUR DE SANTOS-DUMONT

Pour se ménager les ivresses un peu courtes de la descente, les skieurs sont obligés de peiner longtemps pour atteindre le sommet des pentes. L'esprit ingénieux de M. Santos-Dumont a pensé qu'on pouvait supprimer, ou du moins atténuer sérieusement la fatigue de ces escalades en établissant des skis à moteur. Ce problème original différait de celui qui s'était posé, et qui fut jadis résolu sans grandes conséquences pratiques : on ne pouvait user de roulettes et, à moins d'en faire une "chenille", il fallait laisser intacte la surface portante et glissante du ski.

Voici donc ce qu'a imaginé le célèbre ingénieur brésilien. À l'avant dechaque ski est attaché un câble passant sur une poilie fixée à l'arrière du ski opposé et allant s'enrouler sur l'un des deux tambours d'un petit moteur accroché au dos du promeneur. Ce moteur est accouplé à un inverseur de marche, débrayé automatiquement après chaque temps : dans ces conditions, les câbles tirent alternativement chacun des skis, et le sportmann, assure-t-on, glisse sur la neige sans effort. Il suffit d'un moteur à essence de 1/10 de cheval, dont le poids ne dépasse pas 800 gramme. En dehors de son intérêt sportif pratique, qui n'est pas rigoureusement démontré,ce petit moteur semble présenter un cas curieux de transformation d'un mouvement rotatif en mouvement alternatif.

Source : Mr. Emmanuel Mollot (France, 2001)